EPFL Press Series

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Le monde d'Alberto Sartoris

Dans le miroir de ses archives

 
    • Livre papier

      50,22 €
     
     

    Présentation

    Architecte, propagandiste et promoteur artistique, Alberto Sartoris (1901-1998) a occupé une place importante de relais, sinon de pionnier, au sein du Mouvement moderne international. Sa longue trajectoire et ses multiples activités sont abondamment documentées dans ses archives, données à la Confédération suisse en 1985 et déposées aux Archives de la construction moder ne (Acm EPFL). Ce fonds n’a été jusqu’ici exploité que de manière très sélective : des pans entiers de l’œuvre de l’architecte sont restés inédits, tout comme sa production critique intensive dans le champ des arts plastiques et ses investigations historiographiques visant à inscrire le modernisme dans la grande tradition. Tels sont les différents aspects de cette trajectoire riche en paradoxes que tente de reconstruire le présent ouvrage à partir de la documentation conservée dans le fonds. Les activités d’Alberto Sartoris y sont décrites compte tenu des contextes culturels et politiques contrastés auxquels il s’est efforcé d’accommoder ses options esthétiques, sociales et techniques : Italie fasciste puis démocrate-chrétienne, Espagne franquiste ou Paris des années 1950, mais aussi et surtout Suisse romande, cadre permanent de son travail. Pour toute sa singularité, son cas illustre aussi l’émergence et le fonctionnement des nouvelles institutions modernistes où il a rarement trouvé une pleine reconnaissance – sinon très tardivement et au titre ambigu de témoin.

    Sommaire

    • Remerciements
    • Pierre Frey, Sartoris Time Machine?
    • Une histoire en mouvement – Un fonds d’archives singulier – Faveurs et contrariétés de l’Histoire: un itinéraire sous influences
    • De la formation aux CIAM: l’accession au modernisme d’un architecte périphérique – L’hypothèque genevoise – Maturation turinoise – 1928: ambivalences d’une année décisive
    • Transition et extraterritorialité: 1929-1931 – Un courtier du nouvel art italien – A la marge des CIAM – Maisons rationnelles ou fonctionnelles – Ecritures – Internationalisation – La filière sarrazienne – Vers une intégration régionale
    • Maturité et productivité: les années Trente – A l’épreuve de la réalisation – Chantiers éditoriaux – Requalification nationale – Le voyage argentin: mission officielle et idylles privées – Du côté des plasticiens – Mobilisation
    • Exaltations et purgatoire: les années Quarante – Etat de guerre et disette architecturale – Soubresauts primordialistes – Au mépris des rationnements: des Elementi à l’Introduzione alla architettura moderna – Luci sulla scuola moderna, une apologie acrobatique – Origini, une revue «fascistissime» – Inflation journalistique – Au carrefour de l’an 1943 – Repli helvétique – Face à la Reconstruction – En quête d’alternatives
    • Intégration et réorientations: les années Cinquante – Architecture: pragmatisme et échelle locale – L’Atelier de Lutry: pédagogie pratique et division du travail architectural – L’échappée espagnole: digression ou substitution? – Premiers bilans espagnols – L’Encyclopédie de l’architecture nouvelle ou l’architecture moderne à travers les âges – Actualité de la tradition – Entre architecture et peinture
    • Stabilisations: les années Soixante – Une activité architecturale partagée – Dispersion éditoriale – Un franc-tireur de la synthèse des arts
    • Les vingt-sept glorieuses d’Alberto Sartoris – Reconquista: 1972-1983 – Consécrations: 1983-1998
    • Annexes
    • Informations

    Compléments

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 210 x 297, 320 pagesEn stock

    Intégrer ce produit à votre site

    → Copier en mémoire :