EPFL Press Series

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

L'art vidéo au féminin

Emmanuelle Antille, Elodie Pong, Pipilotti Rist

 

De Melissa Rérat

 

PPUR - Collection : Le Savoir suisse - 04/11/2014

    • Livre papier

      14,20 €
     
     

    Présentation

    Cet ouvrage aborde l’oeuvre de trois artistes contemporaines, à la fois suisses et femmes. Des savantes interférences entre vies réelles et rêvées d’Emmanuelle Antille (Wouldn’t it be nice, 1999, Angels Camp, 2002-2003) aux jeux de rôle mâtinés de pop culture qu’affectionne Elodie Pong (Je suis une bombe, 2006, After The Empire, 2008), sans oublier la technique et les corps hystériques de Pipilotti Rist (I’m Not The Girl Who Misses Much, 1986, Blutclip, 1993), elles nous font partager leurs visions de la féminité et de son image. Femme fatale, femme-enfant, mère nourricière : autant de figures tutélaires et caricaturales qu’il est pratique de convoquer à l’écran et de rappeler à l’ordre par injonction de l’imaginaire. En les mettant en scène, Antille, Pong et Rist se saisissent et manient avec habileté autant d’autoportraits détournés et d’autofictions partielles. Aucun parallèle automatique, pourtant, avec l’essor des mouvements de libération de la femme : qui dit féminin ne dit pas féministe… On retiendra plutôt que la vidéo, technique artistique récente encore affranchie d’un trop grand poids de l’histoire et des conventions, offre aux créateurs, hommes et femmes confondus, un terrain de jeu privilégié pour questionner les rôles établis.

    Sommaire

    • AVANT-PROPOS
    • 1 REPÈRES7 • Un médium sans histoire • Les années 1970 et 1980 – Lausanne : berceau des « cinq mousquetaires » – Genève : vers l’institutionnalisation – Bâle, et l’ancrage en Suisse alémanique – L’héritage de 68 – Des années 1990 à aujourd’hui – Evolutions techniques – Apparition du souci de conservation – La scène actuelle
    • 2 TROIS PARCOURS • Approcher la vidéo – Pipilotti Rist : à la découverte des corp – Elodie Pong : les autres et soi – Emmanuelle Antille : l’intimité familiale
    • 3 JEUX DE RÔLES – « LA FEMME » EST UNE MASCARADE • Femme objet, femme sujet – La couleur du pouvoir – Femme-nature – Le masque tombe • Hystérie, enfance, folie – L’hystérie dansée et chantée – Femme-enfant – Ferrer la féerie
    • 4 MODÈLES D’AILLEURS ET REPRÉSENTATIONS DE SOI • Le soi modelé – Rituel familial, rituels intimes – De Marx à Marilyn • « Moi », devant et derrière la caméra – Autoportrait – Autofictions – Pipilotti Rist actrice – Emmanuelle Antille et ses proches – La trace sensible d’Elodie Pong
    • 5 LE FÉMINISME ET L’HOMME • Positions politiques et artistiques – Féminisme des artistes – Féminité des oeuvres • La place de l’autre – Le rapport au masculin – Le couple comme dispositif
    • 6 DÉPASSEMENT TECHNIQUE • Vidéo plastique et/ou narrative – Musiques narratives/attractives
    • 7 L’ART AVANT LA POLITIQUE
    • GLOSSAIRE
    • LISTE DES VIDÉOS MENTIONNÉES
    • BIBLIOGRAPHIE – Sources – Emmanuelle Antille – Elodie Pong – Pipilotti Rist – Art vidéo – Art suisse – Féminin, féminisme – Références générales – Références webographiques – Entretiens

    Médias

     
    • Informations

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 120 x 180, 144 pagesEn stock

    Intégrer ce produit à votre site

    → Copier en mémoire :