EPFL Press Series

Subscribe to new publications RSS feeds RSS feed

  • Add to NetVibes
  • Add to Yahoo
  • Add to Windows Live

De la grande Guerre à la crise permanente

La montée en puissance de l'aristocratie financière et l'échec de la démocratie

 

From Marc Chesney

 

PPUR - Collection: Economie+Management - 2015-04-14

    • Paper book

      17,60 €
     
     

    Description

    Les marchés financiers et les grandes banques ont atteint une taille, une complexité et un degré d’opacité particulièrement inquiétants, qui leur permet d’accroître encore plus leur pouvoir. Au niveau international, les dirigeants élus, qu’ils soient de gauche ou de droite, n’appliquent le plus souvent qu’une seule et même politique économique, celle qui répond aux intérêts de l’aristocratie financière, et qui ne fait qu’accentuer la crise et assombrir les perspectives d’avenir : il est paradoxal qu’une petite minorité de la population mondiale soit en situation d’imposer sa volonté à l’ensemble de la société. Aujourd’hui, c’est au nom de la satisfaction de marchés financiers, qui par nature demeurent insatisfaits, que les générations actuelles souffrent. En 1914, au nom de la nation, la jeunesse européenne fut sacrifiée dans les charniers d’une longue et cruelle guerre. Hier comme aujourd’hui, la démocratie est mise en échec, puisque les politiques suivies ne correspondent ni aux intérêts ni aux aspirations du plus grand nombre. Résoudre cette crise, soigner ce cancer qui ronge la société requiert essentiellement le respect de principes de base, plutôt que l’utilisation de recettes au goût amer : d’une part, il faut réanimer la démocratie – la sortir de son coma –, d’autre part, il s’agit de remettre la sphère financière à sa place, c’est-à-dire au service de l’économie et de la société. C’est ce à quoi s’intéresse Marc Chesney dans cet essai implacable, dans lequel il montre comment les lobbies du secteur financier s’activent pour bloquer tout type d’avancées dans ce domaine.

    Outline

    • Introduction. Le naufrage de la civilisation au nom de son salut
    • Chapitre 1. De 1914 à 2014, de la guerre à la crise – Le trader, mercenaire du XXIe siècle – Une guerre sans frontière – Comment nous en sommes arrivés là – La manipulation et le contrôle de l’opinion publique – Le pouvoir et les lobbies de l’aristocratie financière
    • Chapitre 2. Chercher à satisfaire les marchés financiers est vain – Effets dévastateurs de la crise – Le rôle trouble des Banques centrales – Le leurre de l’union bancaire – La dictature des marchés financiers – De qui se moque-t-on? – Briser le tabou de l’excessive taille et de la complexité des marchés financiers
    • Chapitre 3. Libéralisme : la sphère financière est croyante mais non pratiquante – De la première à la seconde mondialisation – La fin d’une époque – Qu’est-ce que le libéralisme? – Une aristocratie financière qui se drape dans les habits du libéralisme – Des écarts de plus en plus vertigineux – Un niveau d’endettement colossal
    • Chapitre 4. Les caractéristiques de la finance casino – La Bourse à la vitesse de la lumière et le poker menteur – Les transactions de gré à gré – Les paris de la finance casino – Les produits structurés trompeurs – BRC (Barrier Reverse Convertible) – Doublo, un produit proposé par les Caisses d’Épargne en France – Le secteur bancaire qui ne joue plus son rôle – Le leurre des stress tests – Les agences de notation et le conflit d’intérêt – Les manipulations d’un taux d’intérêt comme le Libor – Les manipulations du cours des devises
    • Chapitre 5. La naissance de l’homo-financiarius et l’asservissement des élites – L’asservissement des élites – La fausse monnaie intellectuelle – Monde politique et corruption
    • Chapitre 6. De quelques remèdes et solutions – Mesures pour réanimer la démocratie – Mesures pour mettre la sphère financière au service de l’économie et de la société
    • Information

    Available media

    • Paper book

      layout 135 x 210, 128 pagesIn stock

    Integrate this product on your site

    → Copy to memory :