EPFL Press Series

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Démocratie directe contre droit international

 

De Denis Masmejan

 

PPUR - Collection : CLSS - 18/10/2017

    • Livre papier

      9,90 €
     
     

    Avis des lecteurs  

     

    Présentation

    Les initiatives populaires contraires à d’importants accords internationaux se sont multipliées depuis une quinzaine d’années, de l’internement à vie des délinquants dangereux à l’interdiction des minarets, ou du renvoi des délinquants étrangers à la lutte contre l’immigration « de masse ». Face à ce dilemme, le Parlement fédéral privilégie malgré tout, mais avec beaucoup d’hésitations, la sauvegarde des engagements internationaux. L’UDC a riposté en lançant une nouvelle initiative pour contraindre les autorités à appliquer le vote des citoyens coûte que coûte, même lorsqu’il est contraire au droit international ou à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme. Ce livre raconte comment une contradiction apparemment insurmontable entre les concepts de démocratie directe et de droit international a pu se former peu à peu, jusqu’à déboucher sur une impasse. Il évalue aussi les moyens d’en sortir, qui sont assez limités. Une restriction substantielle des droits populaires n’a en effet politiquement guère de chances d’aboutir. Certaines solutions paraissent néanmoins prometteuses, même si les fausses pistes sont nombreuses.

    Sommaire

    • 1 Double contrainte
    • 2 La « bataille » de Rheinau et ses conséquences
    • 3 Un certain M. Schubert
    • 4 Jusqu’à Strasbourg
    • 5 L’EEE, naissance d’une rhétorique
    • 6 Le droit international impératif dans le marbre de la constitution
    • 7 L’impasse
    • 8 Les tentatives pour en sortir
    • 9 La réplique de l’UDC
    • 10 Une pédagogie démocratique à trouver
    • Glossaire
    • Acronymes et abréviations
    • Principales sources utilisées

    Médias

    • Pdf

      24 Heures, 13/11/2017
      Droit international ou droits populaires? Le dilemme suisse

      Toujours plus d’initiatives sont contraires à des traités. Un ouvrage se penche sur le problème.

    • Www

      La Matinale, RTS , 06/11/2017
      L'invité de Romain Clivaz : Denis Masmejan, auteur de Démocratie directe contre droit international

      Une initiative de l'UDC intitulée "Le droit suisse au lieu des juges étrangers.Initiative pour l’autodétermination" est examinée par une commission parlementaire.Entretien avec Denis Masmejan, journaliste, qui publie "Démocratie directe contre droit international" (PPUR).

    • Www

      Bon pour la Tête , 02/11/2017
      Se lier par des traités, c’est l’exercice même de la souveraineté

      Le débat sur la compatibilité de la démocratie directe et le droit international est devant nous. Depuis les années 1950, le Conseil fédéral et les Chambres se tortillent chaque fois qu’une initiative populaire contredit un traité signé par la Suisse. Denis Masmejan, lui, a décidé de disséquer cet enjeu par delà les slogans. Son livre est une lecture indispensable avant la votation sur l’initiative dite d’autodétermination lancée par l’UDC. Son interview par Chantal Tauxe qui adore aussi s’interroger sur les questions de souveraineté.

    • Pdf

      Le Nouvelliste, L'Express, L'Impartial, La Côte, La Liberté, 31/10/2017
      Invalider des initiatives est vain

      Denis Masmejan éclaire le débat sur les juges étrangers dans un livre de la collection Le savoir suisse.

    • Pdf

      Le Temps, 28/10/2017
      Juges étrangers: la Suisse sur la corde raide

      Faut-il sacrifier les droits populaires sur l’autel des traités internationaux? Dans son livre, le journaliste Denis Masmejan raconte l’histoire de l’un des thèmes les plus brûlants de la politique suisse

     
    • Informations

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 120 x 180, 160 pagesEn stock

    Intégrer ce produit à votre site

    → Copier en mémoire :