EPFL Press Series

Subscribe to new publications RSS feeds RSS feed

  • Add to NetVibes
  • Add to Yahoo
  • Add to Windows Live

Sept pères du calcul écrit

Des chiffres romains aux chiffres arabes 799 - 1202 - 1619

 

From Jérôme Gavin and Alain Schärlig

 

PPUR - Collection: Histoire des mathématiques - 2019-03-08

    • Paper book

      23,60 €
     
     

    Reader reviews  

    • Currently rated 4.0/5 stars
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
     
    4.0/5 - 1 vote - 1 comment
    Last reader comment: Ce livre se lit comme un roman policier. On est toujours en attente de la suite. J'ai particulièrement apprécié le concept du rétroviseur qui nous rappelle que nos méthodes de calcul sont récentes. Display more
     

    Description

    On a peine à le croire, mais c’est la réalité: jusqu’aux débuts de la Renaissance, aucun comptable ou commerçant de chez nous ne pouvait effectuer une addition par écrit; tout simplement parce qu’il ne disposait que des chiffres romains, et que ceux-ci ne se prêtent pas au calcul écrit. Il devait s’installer à une table de compte, et y représenter ses montants par des jetons, qu’il déplaçait sur des lignes ou dans des colonnes. Ce qui a tout changé, c’est l’arrivée des chiffres arabes. Car eux permettent le calcul écrit. Et pas seulement l’addition, mais tout ce que nous entendons par calcul élémentaire. La transition a pris des dizaines d’années, amorcée ici et là par un auteur courageux désireux de faire connaître le nouveau calcul. Et devenu ainsi, dans sa langue et dans son pays, un père du calcul écrit. C’est aux plus marquants de ces auteurs que l’on rend ici hommage, dans un livre qui veut être agréable comme une promenade: on y expose brièvement leur vie, et l’on y commente pour chacun d’eux cinq problèmes très simples, tirés de l’ouvrage par lequel il a ouvert la voie. C’est l’occasion d’évoquer au passage un travers moderne, le syndrome du rétroviseur, qui brouille parfois l’image qu’on se fait du calcul écrit à ses débuts.

    Outline

    • Sommaire
    • Mise en bouche
    • 1 Alcuin, 799 – Cinq problèmes
    • Interchapitre Gerbert, vers l’an mil
    • 2 Léonard de Pise, 1202 – Cinq problèmes
    • 3 Nicolas Chuquet, 1484 43 – Cinq problèmes
    • 4 Johann Widmann, 1489 53 – Cinq problèmes
    • 5 Luca Pacioli, 1494 63 – Cinq problèmes
    • 6 Adam Ries, 1522 75 – Cinq problèmes
    • 7 Robert Recorde, 1543 89 – Cinq problèmes
    • 8 Johan Rudolff von Graffenried – Cinq problèmes
    • Conclusion Fin de la promenade. Résumons !
    • Annexe Textes originaux des problèmes
    • Bibliographie générale
    • Liste des problèmes
    • Index des noms propres

    Press

    • Pdf

      Allez savoir !, 2019-05-08
      A la rencontre des pionniers du calcul

    • Image

      Magazine Tangente , 2019-04-08
      Une promenade dans l'histoire du calcul écrit

      Une façon rafraichissante de se mettre en phase avec les origines du calcul

    • Www

      La Tribune de Genève , 2019-01-18
      Deux mathématiciens genevois publient une histoire du calcul écrit. Ludique!

      Écrire un nombre est une chose, savoir calculer par écrit en est une autre. C’est ce que nous expliquent deux Genevois passionnés d’histoire et de chiffres dans un ouvrage qu’ils viennent de publier sous le titre: «Sept pères du calcul écrit».

    • Www

      RTS, Emission CQFD, 2018-12-14
      Le calcul écrit et ses papas

      Dans l'évolution des mathématiques il a fallu des penseurs, des mathématiciens et des inventeurs pour arriver au calcul écrit tel que pratiqué aujourd’hui. L'ouvrage "Sept pères du calcul écrit" retrace l’histoire de ces savants...

    • Pdf

      L'Agefi , 2018-12-05
      Fiat calculus

      Cet ouvrage est le troisième des ouvrages écrits par J. Gavin et A. Schärlig. Ils nous y rappellent que jusqu’aux débuts de la Renaissance, les commerçants dans nos contrées ne pouvaient pas effectuer de calcul par écrit.

    • Www

      RTS, Emission Versus-penser, 2018-11-29
      A la rencontre des pères du calcul écrit

      Savez-vous que jusquʹaux débuts de la Renaissance, aucun comptable ou commerçant de chez nous ne pouvait effectuer une addition par écrit? Tout simplement parce quʹil ne disposait que des chiffres romains, qui ne se prêtent pas au calcul écrit. Il faudra attendre lʹarrivée des chiffres arabes pour que lʹaddition et tout autre calcul, que nous appelons "élémentaire", devienne possible par écrit. Mais il faudra également compter sur quelques courageux pour diffuser ce nouveau savoir. Qui sont-ils? Comment sʹy sont-ils pris? Avec en direct les auteurs de l'ouvrage "Sept pères du calcul écrit", les mathématiciens Jérôme Gavin et Alain Schärlig.

     
    • Information

    Available media

    • Paper book

      layout 1600 x 2400, 148 pagesIn stock

    Integrate this product on your site

    → Copy to memory :